Baobab 13 cm en aluminium récupéré, fait main, Madagascar.

14,00

  • Elégant baobab, réalisé de façon artisanale* par des fondeurs de Madagascar, à partir d’aluminium de récupération. 
  • Simplement comme déco, comme petit porte- bijoux (bracelets, bagues, boucles d’oreilles)…
  • Hauteur env. 13 cm, Ø env. 8 cm.
  • Existe en d’autres tailles. N’hésitez pas à les associer pour composer une petite forêt!
  • Marque: Passer’Ailes, artisans de Madagascar.
Référence : CD_7458
Effacer

(*) Le baobab en aluminium de récupération que vous recevrez pourra être légèrement différent de celui en photo.

Pour cette gamme d’objets réalisés à Madagascar en aluminium recyclé, KABAMBÎ travaille avec PASSER’AILES, partenaire importateur de plusieurs ateliers malgaches, travaillant chacun un matériau bien particulier.

LES ATELIERS- FONDERIES d’aluminium de récupération D’AMBATOLAMPY:

Ces ateliers de fondeurs d’aluminium sont tous regroupés dans un village situé à 70 kms de Tananarive. Ce sont des entreprises familiales très anciennes qui fabriquent essentiellement des marmites de cuisine à partir d’aluminium de récupération (culasses de moteurs, profilés d’aluminium…). Les nouvelles générations tentent de se renouveler en travaillant avec des entreprises comme Passerailes mais c’est un tout début.

Le travail, s’il est fait avec des moyens rudimentaires demande un savoir faire très précis. Les objets réalisés sont très soignés, avec des finitions qui ne laissent rien au hasard.

PASSER’AILES – une entreprise de commerce solidaire

Passer’ailes est une entreprise de commerce solidaire, créée en 2004 en Gironde, pour faire connaître et distribuer les créations des artisans de Madagascar.

Passer’ailes n’intervient pas dans la gestion de l’atelier. C’est ensuite qu’elle prend le relais pour établir le lien vers l’exterieur et élargir l’horizon des artisans malgaches. En France, au travers d’une structure légère, Passer’ailes adapte son offre commerciale aux capacités fluctuantes de production de l’atelier.Elle sensibilise ses partenaires à cette contrainte.

Commerce éthique

La distribution des produits respecte les règles du commerce éthique. “Acheter équitable” ne relève pas d’un acte généreux mais bien d’un commerce équilibré où chacun, artisans et consommateurs, s’y retrouve.  A cette condition, l’échange sera durable et porte l’espoir d’un vrai développement pour les artisans. Passer’ailes contrôle rigoureusement ses coûts, limite les intermédiaires, et  s’engage sur la juste rétribution du travail de chacun pour que le prix des objets restent en adéquation avec leur coût de fabrication. Ses marges commerciales sont établies.

KABAMBî adhère aux principes de fonctionnement de Passer’Ailes et respecte les prix conseillés, considérés comme “éthiquement correct” par Passer’Ailes. 

Vitrine du savoir faire et de la créativité de ces artisans qui se forgent à coups de marteau un quotidien plus digne, Passer’ailes invite à la rencontre en jetant une passerelle entre deux  mondes que le temps a séparé.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Baobab 13 cm en aluminium récupéré, fait main, Madagascar.”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *